Inde

Belur - Halebid - Mysore

 

Arriver à Bangalore en 2006, c'est s'attendre à se retrouver nez à nez avec la "Silicon Valley" indienne : un mode de vie à l'occidentale intégrée dans la culture indienne, la misère évaporée du centre ville grâce à l'afflux d'argent indien et étranger et des constructions (routes, aéroport, buildings...) à l'image du dynamisme qu'on évoque dans les journaux ici...

En fait l'arrivée à Bangalore fait flop. L'aéroport n'a rien à envier à celui de Delhi visité en 1999, une boutique Levi's sur les "Champs-Elysées" indiennes, et saleté et misère régnant dans la rue. Le coup d'œil furtif sur la ville est déçu (il le sera nettement moins lors du dernier jours) et n'incite pas à s'éterniser, c'est ce que nous ferons. Aprés une demi-journée passée à Bangalore, nous prenons le bus pour la ville d'Hassan, point de départ des visites pour Belur et Halebid et leurs temples Hoysala.

Le temps d'Halebid, construit au 12éme siècle n'est plus en activité. Exemple parfait de ce qu'on s'attendait à voir, sauf qu'en vrai c'est très impressionnant. Les détails des sculptures est hallucinant, et seul un guide et un œil affuté permettent d'apprécier certains raffinements.

 Le temple de Belur est lui encore en activité, ce qui fait qu'on peut profiter du spectacle des pèlerins venant faire leurs offrandes, et essayer de comprendre, grâce au guide, quelques clés de la religion hindou. Le Panthéon est facile à retenir : Shiva, Brahma et Vishnu. Après, ca se complique entre les incarnations des dieux principaux, le shivaïsme et le vishnouisme, les épouses des dieux... Le plus intéressant dans cette histoire c'est d'essayer de comprendre et de reconnaître les principaux rites des croyants.

Après la boucle Hassan-Halebid-Belur, nous rejoignons Mysore la capitale des maharajas locaux et la grande fabrique de produits à base de Santal (savon, encens...). Comme toute ville indienne qui se respecte, la ville en elle-même n'est pas très intéressante une fois vu le marché (celui-ci est particulièrement beau pour les fruits, légumes et fleurs). Mais le palais et divers musées rende la visite agréable. Même le zoo tient la route (si on a vraiment du temps à tuer...).

< Retour accueil photos        Page suivante >